Tasmanian-Experience

  • : Voici ma vie, au cours des 5 mois sur la petite île australienne. J'essaierai de vous faire partager mes découvertes, mes voyages et la culture du pays. Bonne lecture...
  • Retour à la page d'accueil

Images Aléatoires

  • 100_2351.jpg
  • 100_3110.jpg
  • 100_1912.jpg
  • 100_2569.jpg
  • 100_2704.JPG

Derniers Commentaires

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Recherche

Dimanche 3 mai 7 03 /05 /Mai 12:45
Le dimanche 3 mai, nous avons décidé avec ma mère de profiter de ce beau dimanche ensoleillé, et d'aller voir.... des phoques!! Enfin litteralement, ce sont des otaries... Encore une histoire de manchots et de pingouins ça!
Ici, ils appellent tout des "seals": éléphants de mer, lions, phoques, otaries,... Alors c'est plus simple évidemment! Pour nous français, j'ai trouvé comment faire la différence: les otaries ont des oreilles, pas les phoques!

Bref... Toujours est-il que nous sommes parties de bon matin pour Bruny Island. A Kettering, un ferry effectue la traversée en une vingtaine de minutes. Nous avons pris celui de 9h30 (et oui, on s'est levées a 7h un dimanche), pour débarquer enfin sur Bruny Island à 10H. Le but etait d'arriver à 11h30 au sud de l'île, pour embarquer sur un des bateaux de croisière "Bruny Island charters".



L'arrivée du ferry est assez drôle: en général, on arrive sur de grands parking, ou un petit village. Ben ici, on arrive sur la route. Même pas une maison. C'est un quai, avec des champs, et une route. Je n'ai malheureusement pas pris de photos pour vous montrer (en même temps, il n'y avait même pas un parking pour se garer!), mais c'est assez drôle.
Nous sommes donc partis sur "la" route, direction le sud. Parfois, la route goudronnée alternait avec de la piste, et il n'y avait pas beaucoup de maisons.



Bruny Island est une ile séparée en deux parties, l'île nord et l'île sud. Un point de vue, portant le nom de la dernière aborigène de Tasmanie (Truganini), permet d'admirer l'isthme reliant les deux. Il est situé au sommet d'une petite butte. Nous nous sommes garées en bas puis avons gravi les longs escaliers en bois menant au sommet. Et là, une vue.... Splendide!! Tout l'isthme se déroulait sous nos yeux, avec en prime un soleil magnifique. Le point de vue est en plus situé sur une colonie de pinguins, ce qui enchantait ma mère. On n'en a malheureusement pas vu, vu que ces petits oiseaux passent leur journée en pleine mer.

 

Mais il commençait à être tard, et nous allions finir par être en retard à la croisière. Nous avons donc repris la route, malgré notre envie de flaner sur la longue plage de sable blanc. Nous sommes finalement arrivées à l'heure à Adventure Bay, pour embarquer sur le bateau.
 Nous nous sommes retrouvées affublées de grosses parkas rouges, et on nous a fait avaler des cachets de gingembre pour le mal de mer. Oulah, dans quoi on s'est lancées.....



Et en effet, ce n'etait pas une petite croisière tranquille. Le bateau était une espèce de gros zodiac avec deux moteurs (désolé pour les connaisseurs, je ne peux pas faire de meilleure description), et le conducteur conduisait de façon "sportive", avec beaucoup de virages sec. Avec les pointes de vitesse, c'était vraiment drôle!
Notre première rencontre avec la faune fut... un wallaby albinos. Il n'était évidemment pas dans l'eau (évidemment), mais sur la plage. Ces animaux ne se voient que sur Bruny Island, où il n'y a pas de prédateurs (et donc le pelage blanc est possible).
Pendant qu'on l'observait, quelqu'un a crié: un pinguin venait de plonger devant nous! On l'a raté hélas. Ma mère était déçue...
Puis nous sommes partis en trombe le long des falaises, les plus hautes de l'hémisphère sud. On se sent petit là-dessous, et impossible de prendre une photo convenable sans grand angle!
Mais alors.... whaouh!!

Nous avons vu beaucoup de blowholes et de caves. Un blowhole est un creux dans la falaise, dans lequel s'engouffre l'eau en grondant, créant des poches d'air: l'eau est alors projetée en l'air avec puissance . Certains sont assez impressionnants!!
Nous avons ainsi longé la falaises jusqu'au sud de l'île, en nous arrêtant régulièrement pour observer un oiseau, ou une grotte. Nous avons ainsi vu des albatros, des cormorans, un aigle de mer, et surement d'autre espece dont je n'ai pas compris le nom.... Un vrai régal de se promener a grande vitesse au milieu des vagues!!



Puis, nous avons fini par arriver a la pointe sud de Bruny... Les phoques n'étaient plus loins!!

Et en effet, on a fini par les voir. La colonie était installée sur un rocher, au large. À première vue, il était difficile de les différencier de la roche, puis en nous approchant, nous avons réalisé qu'il y en avait des dizaines!! C'était superbe. Il s'agissait principalement de mâles. Il n'y a pas assez de nourritures pour les femelles et leurs petits. Je crois que le plus simple pour vous expliquer ce qu'on a ressenti est encore quelques photos. Sachez juste que j'étais émerveillée comme une gamine. J'ai vu des phoques en liberté!! Par contre.... Ca sent extrêmement mauvais: je comprends maintenant l'expression "ça sent le phoque" !! En même temps, des boules de graisse qui mangent du poisson et nagent au milieu des algues....



La colonie était assez indifférente a notre visite,  à part 3 phoques qui ont plongé sous le bateau. Nous avons été impressionné par une chose (hormis l'odeur): ils étaient perchés en haut de rochers abruptes. Comment des animaux énormes, avec de si petites pattes, peuvent-ils escalader??

Nous avons hélas fini par les laisser, et sommes retournés vers le port. Nous avons navigué au large, à la recherche de baleines et de dauphins, mais nous n'avons rien vu...

Ce n'est pas grave, ca restera quand même l'une des plus belles expériences de mon sejour!!





Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Samedi 2 mai 6 02 /05 /Mai 13:46
Premier week-end avec ma mère en Tasmanie. J'ai donc décidé de lui montrer le plus important: les animaux!!! Je n'étais pas encore allée à Bonorong Park, je l'attendais pour le faire. Et je dois avouer que... c'était génial!!!

Nous avons commencé notre grande journée par une visite de Salamanca Market, l'événement incontournable de Hobart. Je dois absolument passer une matinée à prendre en photo tout l'artisanat du marché, ca vaut vraiment le coup! Promis, la prochaine fois que j'y vais, je m'arme de mon appareil photo et je fais un petit reportage. Ma mère a en tout cas apprécié, et si nous n'étions pas limitées en poids par l'avion, nous acheterions des dizaines d'objets!!
Nous avons passé environ deux heures à déambuler dans les allées, puis vers midi nous sommes parties louer une voiture. On m'avait conseillé de prendre une automatique: en effet, comme ils roulent à gauche, leur volant est à droite, et donc le levier de vitesse à gauche, ce qui fait qu'il faut changer les vitesses avec la main gauche (vous avez suivi?)! J'ai donc pris une automatique pour mon premier contact avec les routes anglophones, pour que ce soit plus simple. Ou pas....
Je me suis retrouvée avec une Suzuki Swift, comme celle que j'ai en France! Ça faisait plaisir... Sauf que je n'ai pas tout compris à leur système de vitesses. Je n'ai jamais conduit une automatique, et il y avait P, R, N, D,3, 2, et L. J'ai du ressortir de la voiture demander au loueur, tout le monde m'avait dit qu'il n'y avait que 3 positions: P (parking), R (return), et avancer. Le gars m'a dit:
- Restez sur D, les autres vitesses c'est seulement si vous avez besoin de changer.
Je lui ai donc demandé:
- C'est-à-dire, quand est-ce que j'aurais besoin de changer?
- Ben quand vous en aurez besoin, mais vous ne devriez pas avoir besoin
- ...

Du coup, je ne saurai jamais à quoi servent les autres vitesses! Enfin bref, le démarrage fut périlleux, je pilais au lieu de freiner, et le garage donnait directement sur une grosse avenue à 3 voies.... Ma mère n'était pas rassurée à coté!! Mais au bout de 3 minutes, j'ai assimilé la sensibilité de la voiture. Au premier changement de direction, j'ai enclenché le clignotant. Surprise: les essuies-glace se sont lancés. Eh oui, meme les gachettes autour du volant sont inversées dans ce pays! Et ça, je peux vous dire que même après avoir conduit la voiture 2 jours, je n'ai pas réussi à faire entrer cette subtilité dans mon cerveau. J'en pouvais plus de ces essuis-glace mal rangés!



Bref, toujours est-il que nous sommes arrivées entières à Bonorong park. Il s'agit d'un parc animalier, situé au milieu de nulle part (comme tous les endroits en Tasmanie). Sur la petite route pour y accéder, ma mère s'est mise a crier. Elle venait de voir son premier walaby!!! Je l'ai deposée le temps d'aller garer la voiture. La chanceuse, c'était une maman avec son bébé. Je n'en avais encore jamais vu... Mais nous n'étions pas au bout de nos émotions.

L'entrée du parc n'est pas très chère ($16 si je me rapelle bien). On nous donne un sachet de graines, pour les wallaby. Nous étions assez intriguées...
En fait, nous entrons dans un grand terrain, dans lequel gambade des dizaines de Wallaby gourmands, qui viennent chercher des calins. Ils aiment qu'on leur gratte le torse, et ils sont tous doux!!
Par-ci par-là, au milieu du terrain, se trouvent des enclos, avec des barrières en metal de 1m50 de hauteur. Et derrière, nous avons vu.... des diables de Tasmanie!!!!! Enfin je peux mettre une image sur ce drôle d'animal. C'est assez ridicule en fait. C'est tout petit, haut sur pattes (enfin... par rapport à sa taille! Ca doit mesurer environ 40cm de haut), avec une queue toute rèche et une grosse tête. Ça court partout, ca crie de façon horrible, ..... C'est moche quoi.

Je crois que c'est le moment de vous expliquer un peu la vie de tous les animaux qu'on a vu ici, et pourquoi certains sont en danger.

Le diable de Tasmanie
Déjà, pourquoi se nomme-t-il comme ça? Ce sont les premiers colons anglais qui, la nuit, entendaient de horribles hurlements dans les forêts. Il ont donc nommé l'animal diable, avant d'en voir le bout de la queue...
Les diables de Tasmanie ne sont pourtant pas des prédateurs. Ce sont des charognards. Ils possèdent une machoire très puissante: la seconde plus puissante derrière les pittbull, et la première par rapport à leur taille.
Mais ils sont hélas menacés. Depuis quelques années, un cancer du museau décime  l'espèce. Comme ils sont très joueurs (ou agressifs...), ils se mordent entre eux, ce qui fait passer les cellules cancéreuses et propage la maladie. La cause est inconnue, mais on peut facilement accuser les humains, vu que la maladie est apparue recemment. Ce n'est pourtant pas la principale cause de décès chez l'animal. Il en existe deux autres (toujours dues au humains). Tout d'abord les chiens: souvent les maitres insouciants lâchent leurs chiens dans le bush. Et le diable ne peut pas se défendre contre un chien, il ne court pas assez vite....
Mais le pire reste les voitures. Ici, on voit des wallaby et des oppossums écrasés tous les 100m sur les routes. C'est d'ailleurs assez choquant. À la nuit, les animaux sortent, et sont aveuglés par les phares. Tous ceux qui ont des voitures ont déjà écrasé des bêtes. Du coup, les diables aiment venir manger les dépouilles sur la route. Et donc il se font écraser par la voiture suivante, qui croit qu'il n'y a là qu'un wallaby mort... C'est pour cela qu'on nous demande toujours de s'arrêter pousser la dépouille sur le bas-coté quand on écrase un animal.
Bref, ne déprimons pas, de nombreuses actions sont menées pour endiguer la maladie, sauver les diables et alerter la population. Ouf!

Le Wombat
Alors lui, c'est l'un des animaux les plus mignons d'Australie!!! Celui qui était à Bonorong était un jeune. C'est une sorte de boule de poils grise, avec une tête qui ressemble au Koala, sans les oreilles. Le wombat est très rapide, et il est assez facilement possible d'en apercevoir dans la nature. Nous avons appris qu'il a une cuirasse sur les fesses. Eh oui, on a même pu le caresser, et tapoter son dos!! Cachée sous les poils, une plaque lui permet de se proteger des attaques des prédateurs. C'est un marsupial, comme le diable et les wallaby. Je suis tombée amoureuse de ces petites betes...





Le Koala
Eh oui, j'ai vu un koala!!! je l'ai même caressé... Mon rêve se réalise, j'ai toujours voulu rencontrer cet étrange animal. Il dort toute la journée, ne se déplace que 5 minutes par jours, c'est un gros pataud. La fille qui s'occupe de nourrir les animaux est allée le chercher. Elle est revenu avec ce gros nounours, accrochée à elle et avec des petits yeux fatigués. Elle l'a posé sur une branche, et a du lui placer les pattes pour le "ranger". Un vrai assisté!! Puis nous avons pu le caresser. Lui aussi possède une plaque sur le dos, comme le wombat. Il n'est pas natif de Tasmanie, on ne les trouve que sur le MainLand.  Génial!! Je me souviendrai toujours de son regard endormi et de son air sérieux.





Le Thylacine (Tigre de Tasmanie)
Hélas, une espèce éteinte... Le dernier tigre recensé est mort dans un zoo dans les années 30. Il fut chassé par les fermiers, dont il attaquait les troupeaux. C'était le seul prédateur de Tasmanie. Des primes étaient données à ceux qui en supprimaient. Plus tard, une prime était offerte à ceux qui en trouvaient... Mais il était trop tard, le mal était fait. L'homme a exterminé les tigres de Tasmanie. Comme nous avons fait en Europe avec les ours et les loups! Je trouve ca triste, mais bon,.... Ce qui est fait est fait. Peut-être finirons nous par retenir la leçon. Toujours est-il que sans prédateur, la chaine alimentaire du pays est déréglée. Du coup, les wallabys et les possums pullulent!

....................


Et voila, après vous avoir (enfin) présenté la faune Tasmanienne, je vous laisse sur des images des wallaby de Bennet. Je tiens à préciser que ce sont tous des marsupiaux: les wallabys, les diables, les wombats, les tigres, les koalas, les echidnées,... Et qu'ils sont tous super attendrissants!! (sauf peut-être les diables....)


Publié dans : Culture
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus