Le voyage: 29h, de Paris à Hobart

Publié le par Karen G.

Ce passage est long, tout autant que mon voyage, et rempli de petits détails. je sais que cela n'en intéressera que certains (comme ma mère qui a décidé de venir me voir, et qui va vivre les mêmes péripéties). C'est également mon premier article. J'espère que le style vous conviendra, je ne suis pas une romancière née! N'hésitez pas à me faire certaines critiques, ça m'aidera à m'améliorer pour la suite.

Alors en résumé:
- 29h de vol: du vendredi 13 au soir au samedi 14 dans la nuit en heure française (ou dimanche matin en heure locale)
- 3 avions: Paris-Londres, Londres-Sydney, Sydney-Hobart
- 1 escale: Bangkok
- 10h de décalage horaire

Paris, aéroport Charles de Gaulle: Paris-Londres
Ma mère et ma nièce m'ont accompagnées pour me dire au revoir. Depuis le terminus du RER B, il a bien fallu marcher un quart d'heure avant d'arriver au terminal 2B. Là, je me suis enregistrée. 1ère surprise: pour les vols avec Qantas, un seul bagage est autorisé en soute. Et moi j'en avait deux!!! J'ai donc du me mettre dans un coin pour tout réorganiser. J'avais précautionneusement emballé une bouteille de vin rouge (cadeau pr remercier ceux qui vont m'héberger) au milieu de mes vêtements dans une première valise, et mis plein de bric-à-brac dans un sac de rando. Du coup, une grande partie du bric-à-brac s'est retrouvée au milieu des vêtements, j'ai vidé mon bagage à main dans mon sac de rando, et laissé mon bagage à main à ma mère.
Résultat: la bouteille n'était plus trop protégée (j'ai prié pour qu'elle ne se casse pas) et mon bagage à main était imposant et lourd. Mais la valise en soute faisait bien moins de 20kg (18,9 précisement, super!), et tout venait avec moi.
J'ai juste oublié de vider une poche du sac que je laissais sur place (ancien bagage à main), oubliant du même coup ma brosse à dent et ma pilule... ça commençait bien!
Les au revoir ont été un peu larmoyant, mais je suis partie contente de l'aventure qui m'attendait.
À la sécurité, ils font enlever les chaussures. Heureusement que j'avais mes grosse Kickers qui s'enlevent en un clin d'oeil! Il était alors 19h, et mon avion avait 1/4d'h de retard. Je suis donc finalement partie à 19h35, avec British Airways, direction Londres.

London Heathrow: Londres-Sydney, escale à Bangkok
Le voyage d'une heure s'est déroulé sans encombres. J'étais seule dans ma rangée, et j'ai tranquillement bouquiné. Nous avons eu droit à un rafraichissement et un petit (tout petit!) sandwich.
C'est beau Londres de nuit! Cela m'a donné envie d'y retourner. Ce sera pour septembre peut-être :-)
À mon arrivée, il était 19h45 (heure locale), et j'ai du changer de terminal pour embarquer sur le long vol (plus de 21h!!!) direction Sydney. Je n'ai pas eu à m'occuper des bagages, vu qu'il s'agissait d'un vol avec la même compagnie. Un bus nous attendait, qui s'est chargé de nous transférer d'un terminal à l'autre. Finalement ce n'est pas si compliqué les voyages en avion, moi qui appréhendait tant!
A 21h30, comme prévu, j'ai embarqué sur un Boeing 747: je n'avais jamais vu un tel avion! 2 étages, 9 personnes par rangées, un petit écran perso sur le dossier du fauteuil de devant, super! Nous avions chacun une couverture, un casque, et un petit kit: masque, chaussettes et brosse a dent (chouette, j'avais plus la mienne!).
J'ai suivi les conseils de mon oncle et demandé une place côté couloir, pour me dégourdir réguliérement les jambe sans réveiller mes voisins. J'étais avec un couple de français, dont la femme était la sosie de Josiane Balasko.
Nous avons eu droit à un apéritif, et puis un bon petit repas (des lasagnes de boeuf). j'ai regardé un film, mais qui était en anglais. Pas trop compris, mais comme c'était un james Bond, il y avait beaucoup d'action, ça aidait à suivre!
J'ai ensuite reussi à  dormir pendant 5h, jusqu'au petit matin.

J'ai régulièrement suivi le trajet sur le petit ecran. Une animation permet de voir où se trouve l'avion. J'ai ainsi traversé la manche, puis suis passée entre Kiev et Moscou, au-dessus de la mer d'Aral. J'ai survolé New-Delhi, en évitant l'Hymalya, et ensuite en ligne droite jusqu'à Bangkok. il faisait nuit, et par mon hublot je ne voyais que l'aile. Du coup, aucune idée des paysages traversés! C'est dommage...
Il y a eu quelques perturbation en milieu de nuit, nous avons du mettre nos ceintures. Je dormais, cela ne m'a pas particulièrement perturbée. La seule chose qui m'a fait drôle, c'est la première fois que je suis allée aux toilettes: quand on tire la chasse, cela fait un grand courant d'air, une aspiration très forte. J'ai eu le reflexe (ridicule, certes) de me tenir à la porte de peur d'être emportée!! Quand on n'est pas prévenue, ca fait drôle....

Bangkok est une ville cachée sous une couche de nuages et d'humidité. Je n'ai pu en voir que des immeubles perdus dans la brume. Il y fait une chaleur moite, étouffante.
Nous avons du descendre de l'avion (16h heure locale, midi heure française), avec nos bagages, et repasser les portiques de sécurité pour aller en salle d'embarquement (cette fois-ci, on n'enlève pas les chaussures!). Lorsque l'on a des produits en Duty Free, il faut les déclarer avant. Idem si on a acheté une bouteille d'eau à Londres!
J'ai suivi un couple de tchèques dans l'aéroport, j'avais trop peur de me perdre. Mais en fait, tout est bien indiqué.

Nous avons assez rapidement ré-embarqué, en environ 1h. Puis c'est reparti.... Mon couple de français étaient descendu, je me suis retrouvée à côté d'un couple de personnes agées, retournant dans le Queensland. La femme était très gentille, nous avons parlé de Hobart et de mon voyage. Elle m'a dit qu'il fait très froid l'hiver, mais que j'allais adorer la ville! Nous verrons si elle avait raison. Ils revenaient d'une croisière en Indonésie, cela donnait envie.
J'ai regardé deux films pendant le vol. "La loi et l'ordre", avec De Niro et Al Pacino. Pas aimé... aurait mieux fait de voir un dessin animé! Après une heure ou deux de sommeil agité, à 4h heure australienne, j'ai abandonné et suis restée reveillée. J'ai donc regardé un autre film, que j'avais déjà vu. Au moins, plus simple à comprendre en VO! "Burn After Reading", qui est excellent.

Nous avons eu droit à un croissant pas terrrible au petit-déjeuner, et enfin j'ai vu Sydney... by night. moi qui voulait voir l'opéra!! Il était alors 6h du matin, heure locale toujours. Il faut enlever 10H en heure française. Nous avons rempli un petit papier pour l'immigration, demandant si nous avions de la nourriture, des armes, si nous avions touché un animal de ferme au cours du mois passé, ...  J'ai répondu yes à la question "Avez-vous des medicaments, anabolisants, armes ou drogues?", car j'avais ma petite trousse à pharmacie. Ils allaient me prendre pour une terroriste!

Sydney
J'ai enfin pu récuperer mon sac. ils avaient un joli petit chien, à qui ils ont fait reniflé tous les bagages à main. il avait un petit manteau "quarantine dog", c'était rigolo!
À la douane, je leur ai précisé avoir répondu oui à la question, car j'avais des médicaments (avec leurs ordonnances), alors ils m'ont laissé passer sans vérifier (juste passage habituel aux rayons X... mes sacs vont finir par avoir des cancers!)
J'ai du changer de Terminal, pour accéder aux vols domestiques. A$5,50 (soit ~3€) le bus, facilement indiqué. Le conducteur avit un sacré accent, difficile de comprendre qu'il me demandait où j'allais! J'ai acheté une bouteille pour prendre ma pilule, avec une journée de retard. Ma première dépense en A$!! Les pièces de 50 cents sont énormes, j'en ferai une petite photo. Les alentours de l'aéroport sont beaux, avec le soleil matinal. J'ai vu 2 MacDonald's, pleins de pubs pour de l'alcool et une petite rivière. Ce fut ma visite de Sydney! Puis me suis achetée un énorme muffin dans le terminal domestique, et suis rentrée à l'embarquement. J'ai eu le droit de conserver ma bouteille d'eau.
Peu à peu, j'ai enlevé mon blouson, mon pull, mon écharpe, et j'ai fini en débardeur. 20°C à 6h du matin, je ne tenais plus! Le vol vers Hobart est parti à 8h40 (Jet star). Le temps était ensoleillé, et j'ai pu observer toute la côte. Bon, y'avait un couple obèse entre le hublot et moi,  donc j'ai vite abandonné. Je n'arrivais pas à dormir, alors j'ai lu. j'avais pris le premier tome du "Seigneur des anneaux" de JRR Tolkien, c'est assez épais pour tenir le voyage!
Et enfin j'ai vu la Tasmanie, bout du monde et fin du voyage.... De la verdure, des champs, un beau soleil,... ouf, ce n'était pas tout moche!

Hobart
L'aéroport d'Hobart est tout petit. La piste d'atterrissage est au milieu de hautes herbe sèches, près de la mer. Nous sommes descendus directement sur le macadam, et sommes entrés dans le batiment principal. Cela est en fait un hall, avec un tapis roulant pour les bagages, et l'entrée de l'aéroport de l'autre coté. Moi qui avait peur de ne pas retrouver la personne qui venait me chercher!
Mais pas de problème, je l'ai retrouvé, lui et mon sac. Et je me suis enfin retrouvée lancée dans mes 5 mois à Hobart.

Mais ceci est une autre histoire.....

Publié dans Voyage - perso

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvie 19/04/2009 11:05

Je suis d'accord avec les autres commentaires ton blog est super sympa. Profites bien de ton voyage!!!!!!!!!!!

ELIAN MONNOT 06/04/2009 13:24

TES PHOTOS SONT SUPERBES. CONTINUES A BIEN PROFITER DE TOUT ......CE QUE TU VOIS
TATIE

Gérard 05/04/2009 09:03

Super, j'ai voyagé en même temps que toi. Je trouve ton blog sympa. Je vais demander à Marie et Agnès si elle y sont allées. Cela promet une belle discussion. Vivement la suite de tes aventures.
Je suis allé en Tasmani sans décalage horaire....

tatie 20/03/2009 17:44

toujours aussi intéressant;
j'attends la sortie envélo
gros bisous
tat

CARULLA Jean Claude 19/03/2009 11:22

Karen,
Je me présente, je suis un cousin de votre mère Marie Claude
Je suis né à Oran
Mon père était cousin germain de votre grand mère Mathilde BERNAL
Je soutiens votre blog qui est très riche en découverte et vous encourage à poursuivre votre rêve
Dans l'attente de votre réponse
Bisous d'un petit cousin
Jean Claude CARULLA

Karen 20/03/2009 01:31


Bonjour,
merci de vous interesser à ce blog. Cela fait plaisir de connaître de nouveaux membres de la famille. Peut-être nous rencontrerons-nous à mon retour?
A bientot